fbpx

[ Urgent ] Un avion de combat russe SU-24 abattu par la Turquie ce matin

Politique
Typographie

Deux chasseurs F-16 turcs ont abattu, mardi 24 novembre, près de la frontière avec la Syrie, un avion de combat russe – un Su-24 – qui avait "violé l’espace aérien de la Turquie", selon les déclarations officielles d'Ankara. Moscou confirme de son côté qu’un Su-24 de l’armée russe a bien été abattu mais dément toute violation de l’espace aérien turc.

Diffusées par les médias turcs, ces images montrent un avion militaire en feu s’écraser sur des montagnes. Les deux pilotes parviennent à s’en extraire et à ouvrir leur parachute.

Selon Moscou, les pilotes ont bien réussi à s’éjecter de l’appareil, mais leur sort reste pour le moment inconnu. L’un d’entre eux pourrait avoir été capturé. La Turquie a décidé de saisir l'OTAN, dont elle est membre, au sujet de cet incident.

Moscou proteste et qualifie la destruction de son avion d'"incident très sérieux"

Le Kremlin a qualifié la destuction du chasseur-bombardier d’« incident très sérieux ». Mais « il est simplement impossible de dire quelque chose sans disposer de toutes les informations », a déclaré avec prudence Dmitri Peskov, porte-parole du président russe, Vladimir Poutine.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov aurait annulé sa visite prévue mercredi à Ankara, annonce-t-on côté turc. Une information non confirmée par Moscou.

Publicité:

Selon Vladimir Poutine, l'incident avec l'avion russe abattu aura des "conséquences sérieuses" pour les relations entre Moscou et Ankara.

Le chef du Kremlin a estimé que cet incident constituait un "coup dans le dos" de la Russie.

"La Russie a toujours traité la Turquie non seulement en voisin, mais en ami. Je ne sais pas qui avait besoin (d'un tel incident, ndlr), mais pas nous", a indiqué Vladimir Poutine.
"Au lieu d'établir un contact immédiat avec la Russie après l'incident avec le Su-24, la Turquie s'est adressée à l'Otan, comme si c'était la Russie qui avait abattu leur avion", a déclaré le président russe.

En outre, Vladimir Poutine a comparé le recours turc à l’Otan à la création d’une alliance pro-EI.

"Je comprends que chaque Etat a ses propres intérêts régionaux, et nous les traitons toujours avec respect. Mais nous ne tolérerons jamais que des crimes pareils aient lieu", a déclaré le président russe.

Une réunion extraordinaire de l'OTAN convoquée d'urgence à l'initiative de la Turquie

L'Otan va tenir une "réunion extraordinaire" mardi après-midi à Bruxelles "à la demande de la Turquie" afin que celle-ci "informe les Alliés" au sujet de l'avion russe abattu mardi.

"A la demande de la Turquie, le Conseil de l'Atlantique Nord", principal forum de consultation politique de l'Otan, "tiendra une réunion extraordinaire à 17H00 (heure de Bruxelles)", soit 16H00 GMT, a indiqué à l'AFP un responsable de l'Alliance.

La tension à son comble entre Moscou et Ankara

Les incidents de frontière entre Moscou et Ankara sont fréquents depuis le début de l'engagement militaire russe en Syrie, le 30 septembre dernier. Le 3 octobre déjà, l'aviation turque avait contraint un appareil russe à faire demi-tour alors qu'il avait pénétré son espace aérien prétextant de « mauvaises conditions météo ». Le 16 octobre, c'est un drone de fabrication russe qui avait été détruit dans le ciel turc.

La Turquie a convoqué vendredi l'ambassadeur de Russie après des bombardements russes visant selon elle des villages de la minorité turcophone de Syrie, le mettant en garde contre les « sérieuses conséquences » de ces raids.

Il s'agit en revanche du premier avion russe touché depuis le début de l'intervention militaire de Moscou.

Les deux pays sont opposés sur le dossier syrien. Alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan réclame le départ de son homologue syrien Bachar el-Assad, la Russie demeure un fidèle allié du régime syrien.

Le scénario de l'escalade dangereuse tant redouté depuis le début de la crise syrienne semble en train de se préciser chaque jour un peu plus.

La rédaction - Afropolitis

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS