fbpx

Autres actu' culturelles

Bloc Liste

Ci-après, un extrait de ma conférence intitulée « Les précurseurs du panafricanisme », et que j’ai déjà donnée à maintes reprises ; notamment à la fameuse « Place Akpélé Akpélé » du campus Cocody de l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Quel beau souvenir !

Décoloniser l’histoire du monde : les Minos du Benin n'ont rien à voir avec la mythologie grecque. Dénommer "Amazones" le régiment militaire d’élite entièrement féminin du royaume historique du Dahomey est une faute devant l’histoire.

Le saviez-vous ? Haïti a décrété les 20 septembre de chaque année « Jour de Dessalines » et les 17 octobre « jour de deuil national » en hommage au père de la nation, le Général Jean Jacques Dessalines. Mais savez-vous les vrais raisons de cette décision ?

On entend toujours dire que la pyramide de Khéops fait partie des sept merveilles du monde... beaucoup le répètent. Mais savez-vous exactement pourquoi ? Nous allons vous le révéler dans cet article.

Voici un texte publié par le Shemsu Maât, le Kher Grégoire Biyogo, philosophe, politologue, égyptologue, philologue, écrivain et reconnu savant. Plus exactement, son texte est intitulé "Critique de la conception tératologique de l'idée de Renaissance dans le paysage scientifique et intellectuel kamite actuel. Essai de déconstruction et de re-dynamisation d'une idée".. AfroPolitis vous propose l'intégralité de ce texte dans l'optique de stimuler la réflexion de chaque kémit.

La librairie panafricaine TAMERY SEMATAWY, a accueilli ce DIMANCHE 1er Novembre 2020, de 17 H - 20 H, le Sech COOVI REKHMIRE, savant kémitologue, pour une conférence magistrale, sur le thème "JESUS DE NAZARETH, LE GALILEEN, ÉTAIT-IL LE MESSIE DES SAINTES ÉCRITURES OU LA VIGIE DES VILES IMPOSTURES ?".

La librairie panafricaine TAMERY SEMATAWY, a accueilli ce DIMANCHE 1er Novembre 2020, de 17 H - 20 H, le Sech COOVI REKHMIRE, savant kémitologue, pour une conférence magistrale, sur le thème "JESUS DE NAZARETH, LE GALILEEN, ÉTAIT-IL LE MESSIE DES SAINTES ÉCRITURES OU LA VIGIE DES VILES IMPOSTURES ?".

Ne pas savoir que le jugement est un outil de mesure, de performance, c'est être aliéné que de penser cela. Toute société qui n'a pas d'instrument de jugement de soi et de ses membres est condamnée à être dominée. Ne pas avoir de règles, c'est être incapable ou refuser de se penser libre. Seuls les hommes libres édictent des lois, des règles qui régissent leurs vie, leurs relations et interactions. Il est des choses qui sont normatives, et l'absence de règles détruit tout groupe social parce qu'il est ainsi affaibli, prêt à être asservi.

La spiritualité de nos Traditions africaines est VÉRITÉ-JUSTESSE ! Voici l'intitulé de cette conversation - vérité autour de nos traditions ancestrales publié par Kafui Ekué, membre de notre communauté AfroPolitis Media. AfroPolitis.com, votre média socialement connecté et politiquement engagé pour une Afrique unie, forte et prospère sélectionne et met en lumière les contenus les plus pertinents, postés par les membres de notre communauté sur les réseaux sociaux.

Soyons tous spirituel.le.s ! La spiritualité est devenue l'un des mots les plus couramment entendus au cours de cette décennie qui vient de s'achever il y a à peine 2 jours. D'aucuns entendent le mot spiritualité comme un synonyme du mot religion. D'autres par contre vivent leur spiritualité comme une réalité épanouissante, et sont capables d'en définir les contours et d'en mesurer les profondeurs, en des termes intelligibles pour le commun des mortel.le.s. AfroPolitis.com, votre média citoyen socialement connecté a le plaisir de vous inviter à lire la réponse claire et précise apportée à cette question par le frère Jacques TATIA. Alors, "qu'est ce que c'est la spiritualité ?"

Il est fort légitime de s’interroger sur l’impact de la religion sur le développement d’une nation tant et si bien qu’en Afrique, l’on assiste à un foisonnement de divers mouvements religieux dont les courants de pensée impactent indubitablement sur l’activité économique.

Les religions traditionnelles africaines ont sculpté l'Homme, mais aussi structuré et conditionné la vie sociale, politique et éthique de l’Afrique, avant l’avènement des religions instituées. Depuis lors, les pratiques de certains rites traditionnels sont en perte de vitesse, alors même que leur puissance ne fait l'objet d'aucun doute, à en croire le nombre de religieux qui s'empressent chez les marabouts et les grands maîtres ésotériques africains.

Faire un don pour soutenir AfroPolitis.com
Ma bannière pub sidebar 2 - 445x480px
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement nos articles exclusifs par email.